• Les Sucreries des Aïeux

Les années se comptent en printemps

Chaque printemps, nous avons le privilège d’accueillir des gens qui, depuis des années, viennent chercher leur sirop d’érable chez nous. Quand de nouveaux invités arrivent, c’est toujours une surprise pour eux d’entendre parler de notre histoire de famille. Nous avons donc fait appel à nos conservateurs d’histoire familial pour dresser un peu le portrait de la transmission de la cabane à sucre.


1695, Mathurin Breault et Catherine Gibault quittent St-Viviens de Pons, France, pour venir s’établir en Nouvelle-France. Jusqu’à ce jour, 12 générations se sont succédées. La famille des Breault a surtout vécu dans la région de Montréal, sur la rive nord du fleuve St-Laurent, en passant par Repentigny, St-Sulpice, Lavaltrie, St-Ambroise de Kildare et Rawdon.


Bien établie en terre québécoise, de génération en génération, la famille des Breault trace son chemin et c’est ainsi que Cyrille Breault et Olive Bordeleau, descendants de la 8e génération arrivée à Rawdon, feront l’acquisition de la terre ancestrale en 1892.


Nos aīeux, Ludger Breault et Béatrice Bruneau, s’installent sur la ferme en 1923. En 1962, ils laissèrent la terre à leur fils, Adrien, marié à Gaétane Alarie. En 1988, la terre ancestrale est transmise dans les mains de leur neveu Guy Breault et sa conjointe Guylaine Léveillé qui, comme plusieurs membres de familles agricoles québécoises, ont eu une enfance bercée par l’odeur authentique de l’érable. C'est le vent dans les voiles et l'odeur de sirop dans le nez, ils se tournent principalement vers l’acériculture.


En septembre 2017, c’est à notre tour de faire nos preuves ! Convaincus de l’importance de la mission instaurée par Guylaine Léveillé et Guy Breault, nous nous faisons un devoir de reprendre le flambeau familial avec autant de passion que les anciens propriétaires.

On dit que la terre ne nous appartient pas, qu’on l’emprunte à nos enfants. C’est en respectant cette philosophie de vie que nos aïeux ont défrichés, labourés, semés, récoltés et entretenus notre terre. C’est aussi celle avec laquelle nous voulons vivre et travailler pour finalement transmettre.

Un gros merci à nos conservateurs d'histoire:

Danielle Breault, tante de Guillaume, qui est toujours curieuse d'en savoir plus sur notre histoire et heureuse de nous en faire part.


Bruno Breault, grand-oncle de Guillaume, qui sait si bien partager, au travers de ses histoires, son vécu sur la terre de Kildare.


Florina Poirier, grand-mère de Guillaume, qui a su organiser, chercher et traduire les informations généalogiques de la famille.


Jean-Jacques Lane et Fleurette Breault, grands-oncles et tantes de Guillaume, pour vos archives cinématographiques.


221 vues

Les Sucreries des Aïeux |  Produits de l'érable | 450 834-4404 | 3794, chemin de Kildare | Rawdon, Québec, J0K 1S0 | admin@sucreriesdesaieux.com

© Les Sucreries des Aïeux - Design | Mise en page Pop ta pub - La brigade créative